Mon allié grossesse

Je vous ai déjà parlé de mon état de grossesse actuel, ça oui, mais pour vous parler de ce produit il faut revenir à mes années lycée! Car c’est a ce moment que je l’ai découvert..

J’essayais d’être la lycéenne typique: vêtements à la mode, accessoires à la mode et..  boutons. Bon je vous cache pas qu’avec un minimum d’argent de poche c’était compliqué mais je m’en suis bien sorti en ayant pris du recul!

Revenons aux « boutons », et on peut dire que le mot est assez light.. J’ai eu une période dinvasion intense, je me demandais même si j’avais un visage dessous.. (j’en rigole maintenant, mais j’étais plutôt en train de pleurer à l’époque..)

Enfin bref, après traitement de choc (roaccutane, bien entendu.. au vu de mon acné qualifié de sévère par les dermatologues..) j’ai retrouvé un semblant de visage puis un visage.. (qui a vécu la guerre, mais présent quand même! youpi c’était la renaissance pour moi)

Lors de ma période d’invasion, j’étais tellement déprimé que j’ai essayé de cacher la misère sous des tonnes de fond de teint (l’erreur typique.. en ayant pris du recul: ne faites JAMAIS ça!), mais après avoir retrouver un nouveau visage -abîmé- les tonnes de fond de teint n’étaient vraiment plus nécessaire..  mais les cicatrices ou les boutons récalcitrants (il y en a toujours..) hé ben.. étant toujours adolescente il me tenait a cœur de les cacher!

Et c’est là que ce petit bijou entre en jeu! Après m’être égaré chez Sephora (oui j’étais la lycéenne de la « ville ») et après avoir louché sur des tonnes de correcteurs, une vendeuse vient me vanter ce produit extraordinaire!

Qu’est-ce qu’il fait?

Il cache les petites imperfections mais aussi les plus prononcées, tel des cicatrices par exemple.

Qu’est ce qu’il a de plus?

Il est…. WATERPROOF, là ça peut paraître anodin, mais la petite lycéenne que j’étais n’avait pas toujours son parapluie sur elle (moi? tête en l’air?) et puis faut avouer aussi que ce côté waterproof tient aussi beaucoup plus sur ma peau mixte qu’un correcteur lambda qui « glisse » dans la journée.

On peut en moduler son intensité en appliquant plusieurs petites couches, j’ai jamais appliqué plus de 2 couches, sinon j’appliquais une base « verte » correctrice avant application. D’ailleurs en parlant de couvrance, je me rappelle que la vendeuse avait cachée son tatouage avec pour me prouver son efficacité. (oui c’est effectivement ce qui m’avait conquis a l’époque..). Il a également un « embout précision » et il est non comédogène si je dis pas de bêtises. (c’était un point non négligeable lorsque je cherchais ce fameux correcteur)

Il coûte à l’heure actuelle 32€ pour 15 ml, mais il y a 7 ans (là j’ai pris une claque en l’écrivant) je ne l’avais pas payé aussi cher, à ce moment là c’était plus aux environs des 20€.

C’est un investissement mais qui vaut tellement le coup: je vous cache pas que 7 ans après j’ai toujours pas fini le tube car il en faut vraiment pas beaucoup (surtout pour des boutons) et aussi que mes imperfections se sont faites la belle depuis ce temps (heureusement!);

Comme vous pouvez le constater l’écrit « Make Up For Ever » n’est plus lisible sur la bande noire. Cela dit, le produit n’a pas « tourné », ni changé de couleur. D’ailleurs au prix du produit je comptais le mettre aussi longtemps que possible: ma limite étant qu’il me redonne des boutons… et si vous vous posez la question: toujours pas! Je l’utilise d’ailleurs en ce moment pour ma grossesse qui me refile de petits boutons par moment.. Ô joie..

 

A très vite dans un nouvel article.

 

 

Mon précieux 

L’huile de massage vergetures de Weleda 

« Mon précieux » non je fais aucune référence

Comment vous expliquer mon amour pour ce produit? Je vais déjà commencer par le début: je suis tombé enceinte, oui oui, en juin 2017. Après cette merveilleuse nouvelle et tout les côtés agréables qui se sont produits face a cette nouvelle.. (Moi ironique? non… ça fera surement place a un article d’ailleurs: les joies de la maternité et tout ses « non dits ») enfin passons ce passage.

Mon petit ventre si inexistant en temps normal s’est mis a gonfler, gonfler, gonfler.. et là les petites voix dans ma tête se sont affolées « viiiiite hydrate toi, sinon tu vas recommencer une 2ème puberté de vergetures« . Ni une, ni deux j’ai supplié mon chéri  -bon peut-être pas vraiment supplié mais lourdement insisté- pour aller faire les courses avec ma petite idée derrière la tête… direction la parapharmacie du centre commercial afin d’acheter une huile. Sûrement sous le coups des hormones en ébullition je me suis jeté sur la première marque qui m’a sauté aux yeux: l’huile Mustela. Je suis repartie tout contente avec mon flacon tout rose, afin d’huiler mon petit ventre.

Les journées passent, je m’huile tout les soirs avant de me coucher: le tronc « hanche, ventre, cuisse ».. Mais un jour, pour je ne sais quelle raison je m’attarde devant mon miroir et je me rend compte que j’attrape des petits boutons, très sexy..

L’objet du crime:

Image-1 (5)

Bon j’admet que je n’ai jamais eu une peau très coopérante, plutôt chiante même.. on appelle ça les peaux atopiques, celles qui réagissent a tout et a rien en même temps.

Je me suis donc résigné a mettre mon huile de côté.. et là? miracle plus de boutons mais bon ça n’a pas empêché mon ventre de gonfler.. Mais au détour d’une conversation avec une amie enceinte jusqu’aux dents, elle me dit d’essayer l’huile de chez Weleda en me précisant qu’elle est a quelques jours du terme sans aucune vergeture et que c’est également une de ses amies qui lui a conseillé.

Bon j’étais un peu plus réticente.. encore une huile oui, bon, je vais tout de même l’acheter pour lui laisser une chance de m’aider..

Mon achat effectué, je fais ce que toutes les filles font: j’ouvre le flacon pour tester. L’ODEUR est très présente et très… prononcé! Ma copine s’est bien caché de me prévenir.. une odeur de plantes puis en analysant je dirais plutôt d’agrumes (mais après recherches ce serait surtout des huiles essentielles): tout ce que je déteste!

Bon, je teste, je teste puis 1 mois après je me suis rendu compte qu’aucun bouton n’avait fait son apparition. Ô Joie! Ma peau me tiraille plus, elle est plus douce, enfin que des points positifs or mis l’odeur a laquelle je me suis absolument habitué et qui ne me dérange plus. Si peut-être un point négatif: le flacon en verre (vert moche), peu pratique a tenir quand on a les mains bien huilés mais bon question d’habitude là aussi..

C’est une huile très grasse, comparé a sa copine de chez Mustela qui elle paraissait plus « superficielle et légère » a l’application. Mais j’ai remarqué qu’utilisé en huile d’appoint je la trouve pas assez grasse depuis que je suis passé à la Weleda.. presque inutile je dirais même.

C’est une huile qui se trouve en parapharmacie, aux environs de 14€ les 100ml, mais j’ai remarqué que beaucoup d’enseignes les vendaient régulièrement par lot de 2. L’huile Mustela est dans la même tranche de prix, environs 14-15€ les 100ml.

 

A très vite pour un nouvel article.

Ce que j’en pense vraiment 

 

Le Super stay – Matte Ink de Maybelline N.Y.

Voilà ma nouvelle acquisition, d’ailleurs je dois vous avouer que la plupart de mes acquisitions sont faites de façon stratégique et seulement, quelques fois, par compulsion. Ben oui on est toutes pareils non? 

Enfin revenons-en a nos moutons, cette encre à lèvre est sortie cet été et j’ai un peu attendu qu’elle fasse ses preuves avant de me ruer dessus (stratégique j’ai dis).

D’ailleurs j’ai un petit atout dans ma poche avant d’acheter un produit soins/maquillage, je ne sais pas si vous connaissez ce site: beauté test -il est entièrement gratuit et nul besoin de s’inscrire pour en profiter- il recense beaucoup de produits et chacun est libre d’aller y donner son avis, il y a même une application mobile que j’utilise quand j’ai un doute devant un produit, enfin passons j’ai découvert ce site il y a quelques années en lisant des blogs justement. 

Ayant lu les avis, je me suis lancé et j’ai été l’acheter.

Je l’ai en teinte « Lover » n°15 (il en existe 8 au total), je l’ai acheté car les encres à lèvre et moi c’est un peu une histoire d’amour. Leurs sorties a juste été une révolution pour moi! La plupart des encres à lèvre ont une « longue tenue » et c’est justement pour cette raison que je les aimes! Ben oui j’aime me pouponner mais le faire toutes les 5 minutes non merci.

On nous promet quoi?

On nous promet une tenue de 16h, un rendu matte, très opaque et sans transfert.

Je vais commencer par le côté opaque et sans transfert: j’en suis tout simplement fan!

Image-1 (2)

Au niveau de l’application, c’est un « embout flèche » comme l’appelle la marque. Je dois avouer que j’étais pas séduite au départ. Finalement, l’application est assez simple.

Passons à la tenue 16h: je suis mitigé.

Je ne suis pas convaincu car le produit reste collant et s’il est appliqué tel quel je passe la journée à me « manger » les lèvres car la texture me dérange. Je dois me rendre à l’évidence que même si je me mange les lèvres, la tenue est quand même de presque une demie journée.. d’où mon avis mitigé.

L’épreuve du feu pour les encres à lèvre c’est le repas. Si l’encre à lèvre ne tient pas le repas, c’est fini pour elle. Je me vois mal à un repas/événement manger et n’avoir que la moitié de mes lèvres de maquiller et l’autre qui refuse de s’en aller à la différence d’un rouge à lèvre classique.

Je préfère mille fois commencer le repas avec du rouge à lèvre et le finir sans, plutôt que de me retrouver avec une moitié de lèvre maquillé. Pas vous? (encore plus quand c’est une couleur qui envoie le pâté)

Alors elle a tenu le repas? Hé bien….. OUI c’est un 10/10! C’est la première encre à lèvre qui tient aussi bien, malgré des aliments gras engloutit (mais qui on tendance a démaquiller l’encre). J’en été bluffé! Je sais d’avance que si j’ai un repas important c’est cette encre que je porterais!

 

Attention astuce:

Après, j’ai trouvé une alternative qui fonctionne du tonnerre, c’est d’utiliser le côté « gloss fixateur » de mon double touch de Kiko. Il supprime a merveille l’aspect collant qui me dérange, et favorise la tenue de l’encre. Bon j’embrasse ma main -ou un mouchoir selon mon humeur- un nombre incalculable de fois afin d’enlever le gloss de mes lèvres (je déteste l’aspect brillant)  = Rendu mat, tenue amélioré, aspect imperceptible sur les lèvres voici le combo gagnant!

Beaucoup d’autres rouge à lèvre/encre à lèvre ont un gloss qui peut être détourné de son utilisation..


Voici  un aperçu du double touch de kiko, teinte n°112.

IMG_1697

C’est le même principe que le matte ink, sauf qu’il y a un gloss a rajouter par dessus l’encre afin d’optimiser la tenue. Il est sorti il y a plusieurs années mais il est toujours disponible chez Kiko dans un nouveau design. C’était mon coup de cœur, malgré la couleur que j’ai mal choisi à l’époque.. puisque c’est un rouge assez flamboyant et tirant vers le orangé (en sommes pas du tout le genre de couleurs que j’aime mettre, cherchez l’erreur..) je le porte donc principalement en soirée.

Les 2 encres sont dans la même gamme de prix environ 12 pour le matte ink (pour les revendeurs les plus cher) et 9 pour le double touch.

 

J’espère que l’article n’a pas été trop long, et qu’il vous a plu.

A très vite pour un nouvel article!